Produits

Régulateurs de croissance dans la protection des plantes

Pourquoi appliquer des régulateurs de croissance ?
Les parcelles avec un peuplement dense et vigoureux après un hiver doux requièrent une application ciblée d’un régulateur de croissance. Le but premier de ce type d’emploi est d’empêcher la céréale de verser afin d’assurer le potentiel de récolte et la qualité requise. A côté de l’aspect économique vient encore celui de l’environnement. En effet, lorsque la céréale verse, ce sont 20 dt/ha de rendement en moins ce qui signifie un prélèvement d‘environ 40–50 kg N/ha inférieur d’où le risque de voir cet azote se retrouver dans les eaux. Récolte difficile, frais de séchage plus élevés, réduction de prix pour moindre qualité : tous ces points sont à prendre en compte lors de la décision d’appliquer ou non un régulateur de croissance.

Que sont les phytohormones ?
Les phytohormones sont hormones produites naturellement par la plante. Elles agissent déjà à très faible concentration et régulent les phases de croissance importantes. Les principales phytohormones sont les auxines, les gibbérellines, les cytokinines, l’acide abscissique et l’éthylène. Les gibbérellines sont des hormones de croissance qui induisent l’élongation ainsi que toutes les étapes importantes du développement de la culture comme p. ex. la germination, l’élongation des entrenœuds, la montaison ou le stockage des assimilats dans le grain. Les cytokinines stimulent la division cellulaire et ralentissent le processus de vieillissement. Durant l’interaction avec les auxines et l’acide abscissique, les cytokinines dominent lors de la formation des feuilles, des tiges et des épillets. L’éthylène favorise la sénescence foliaire et la maturation.

Comment agissent les régulateurs de croissance ?
Les régulateurs de croissance sont importants en production intensive. Leur emploi optimal nécessite de connaître leur mode d’action. Ces produits ont des modes d’action différents et sont appliqués à des stades différents mais tous influent sur l’entrenœud lorsque celui-ci est en train de s’étirer. Actuellement, cinq matières actives sont homologuées sur céréales : Chlormequat (CCC), Mepiquat-chlorure, Prohexadione-calcium, Trinexapac-éthyle et Ethéphon. Les quatre premières agissent en inhibant la synthèse des gibbérellines ce qui ralentit la croissance et le développement de la plante. Ceci est favorable lors d’un emploi précoce (p. ex. CCC) afin de freiner l’élongation du maître-brin et de favoriser le tallage. L’Ethéphon (dégradé en éthylène dans la plante) est quant à lui appliqué à des stades plus tardifs (dès BBCH 37) afin  de freiner l’élongation des entrenœuds supérieurs et également favoriser la maturité.

Avantages des régulateurs de croissance :

  • Effet régulateur sur le peuplement (nombre de tiges, densité)
  • Meilleure résistance à la verse; pas de baisse de rendement dû à une verse précoce
  • Moins de repousses de mauvaises herbes
  • Moins de germination et de baisse de qualité de la récolte
  • Maturité homogène; sans retard
  • Moins de casse d’épis (col de cygne)
  • Récolte facilitée
  • Humidité plus faible de la récolte; frais de séchage réduits.

Influence de la température et du satde de développement sur l'efficacité
Les gibbérellines sont formées lors d’une température diurne supérieure à 12°C et d’une température nocturne supérieure à 8°C. Le CCC devrait de ce fait être appliqué uniquement dès une température supérieure à 8°C. L’effet négatif d’une température froide (jusqu’à max. 0°C) est compensé par une température diurne de 15°C et un fort rayonnement solaire. Le Trinexapac (Metro Class) peut aussi être appliqué dès 8°C (par rayonnement solaire intensif). En cas de ciel couvert, une température supérieure à 12°C est requise pour une action optimale et rapide. Les traitements doivent être réalisés de préférence durant une phase de croissance intensive de la culture. Des applications précoces de CCC durant le tallage renforcent la paroi cellulaire et l’élasticité mais influencent peu l’élongation de la tige. De même, l’effet sur le maître brin est plus important que sur les talles. L’éthéphon réduit l’entrenœud durant la montaison lors d’une température supérieure à 15°C. A ce moment-là, il raccourcit plus que le CCC. Le dosage d’application des régulateurs de croissance dépend de la résistance naturelle de la variété et des conditions météorologiques après le traitement.

Prudence lors de l'emploi d'un régulateur de croissance :

  • Sur des parcelles déjà versées
  • Sur des parcelles en déficit nutritif, affaiblies et clairsemées
  • En situation de stress (sécheresse, chaleur, rayonnement solaire (UV), sol gorgé d’eau)
  • Immédiatement avant ou après un gel nocturne (Trinexapac)
  • Ne pas appliquer directement avant ou après un traitement avec un herbicide hormonal
  • Ne pas appliquer en mélange avec un herbicide hormonal.