Produits

Traitements de semences dans la protection des plantes

Nombreux sont les pathogènes qui ne se laissent contrôler d’aucune autre manière. Un traitement foliaire des plantules n’a aucune efficacité contre p. ex. la carie ordinaire du blé, le charbon nu du blé, la moisissure des neiges ou la maladie striée de l’orge. Grâce à sa longue persistance, le traitement de semences permet une germination et un développement juvénile optimal de la culture.

Enrobage protecteur
L’application de la matière active directement sur le grain a pour effet d’en désinfecter la surface. Une fois le grain semé, le produit forme un film protecteur autour de celui-ci. La matière active systémique est ensuite absorbée par les racines de la graine puis est transportée jusque dans les feuilles par la sève montante. La plantule est ainsi protégée des pathogènes se trouvant sur la semence elle-même ainsi que dans le sol et l’air.

Le traitement de semences ne permet pas seulement de protéger la culture contre les maladies mais également contre de nombreux insectes nuisibles pour autant que l’enrobage contienne une matière active insecticide. Cette protection permet d’empêcher que des ravageurs souterrains se nourrissant de racines n’atteignent leur cible. La systémie du traitement permet aussi de protéger la culture contre les insectes aériens parfois vecteurs de maladies virales.

Avantages supplémentaires
Le traitement de semences est une des mesures phytosanitaires les plus ciblées à l’heure actuelle. Une faible quantité de matière active suffit à protéger efficacement la graine contre les différents pathogènes. En comparaison à un traitement par pulvérisation, la surface traitée est beaucoup plus petite puisqu’avec un traitement par pulvérisation sur 1 hectare de terre, ce sont 10’000 m2 qui sont traités alors qu’avec un traitement de semences cette surface est réduite à 60 m2 soit moins de 1 % de la surface.
De plus, le traitement de semences a un impact nettement moins important sur les organismes non cibles car il a lieu dans un système fermé indépendant des conditions météorologiques. Le risque que le produit atteigne des zones vitales annexes est de ce fait très fortement réduit. Le traitement de semences contribue ainsi largement à une protection des plantes intégrée (Integrated Pest Management, IPM).